Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 00:44

Le département de Bangolo a souvent fait parler de lui ces dernières années sur le plan de l'insécurité avec ses nombreux braquages et attaques à mains armées. Mais avec l'avènement de la brigade mixte et du détachement militaire mixte ces pratiques ont sensiblement diminué. Mais certaines gens non content de voir les fonctionnaires s'épanouir après des moments difficiles trouvent plaisir à leur extorquer de l'argent. En tout cas, c'est le spectacle désobligeant qu'offrent les agents de la préfecture de Bangolo.

En effet, depuis quelques mois, les fonctionnaires du département peuvent désormais retirer leurs bulletins de solde dans les locaux de la préfecture. Mais au lieu de remettre ces papiers offerts gratuitement par l'Etat à ses travailleurs, la préfecture de Bangolo réclame 100 francs CFA pour chaque bulletin à retirer. Apparemment cette somme est modique, mais quand on sait que les bulletins stockés sont ceux de deux ans (2008 et 2009) et quand on tient compte du nombre de fonctionnaire dans le département, on comprend vite, calculatrice à la main, que la préfecture de Bangolo fait bonne affaire.

Au regard des dires des agents chargés de la distribution de ces précieux papiers, la décision semble officielle et dictée par le préfet lui-même. Il ne s'agit donc pas des pots-de-vin ou de pourboires donnés délibérément par les demandeurs de bulletins de solde mais d'une exigence à laquelle tous sont obligés de se plier. Et tous les fonctionnaires de Bangolo s'exécutent non sans marmonner quelques griefs contre le préfet et ses agents, griefs qu'ils n'ont pas le courage d'exprimer à haute voix de peur de s'attirer les sanctions du représentant de l'Etat.

 

Ces pratiques sont peut-être monnaie courante dans le pays, mais elles ne sont pas officielles. Si l’on y prend garde, la recherche du gain facile risquerait d’enliser l’indispensable marche vers le relèvement du pays.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JOURNALISTES BENEVOLES - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires