Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 21:26

Le Président de la République de Côte d’Ivoire, son excellence monsieur Laurent GBAGBO a effectué une visite de travail dans la commune d’Issia les 27 et 28 août 2009. Entre autres raisons, le chef de l’Etat était à Issia à l’invitation des baoulé allochtones de l’ouest du pays. Mais comment tout cela a-t-il commencé ?

C’est d’abord Paul Antoine Bohoun BOUABRE, ministre d’Etat et directeur de campagne à Issia du Candidat du FPI, qui a donné instruction à son adjoint le ministre Désiré TAGRO de pêcher des électeurs chez les allochtones. Aussi, le ministre de l’intérieur a-t-il rencontré nanan Kouadio Konan dit Kalonzo, chef central des baoulé dans le département.

Cette rencontre entre le ministre et le chef akan a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le département car les dettes fiscales de Kalonzo, propriétaire d’un hôtel dans la cité du zagoté, auraient été allégées après son tête-à-tête avec TAGRO et un engin 4X4 lui a été offert. Son porte-parole, l’instituteur KOFFI YAO Richard aurait reçu une moto pour lui permettre de sillonner des domiciles de ses frères et les convaincre de suivre le locataire actuel du palais. Tout cela avait été perçu par les baoulé d’Issia comme une trahison.

Mais pour calmer les vélléités offensives des uns et les autres, Désiré TAGRO aurait offert aux baoulé de son département un certain nombre de places à l’école de police. De plus, des rencontres ont été organisées par une délégation que conduisait le ministre lui-même dans les campements baoulé. Le résultat : de nombreux baoulé ont rallié la cause du président Gbagbo.

 Quand on a réussi dans un département, pourquoi ne pas l’étendre aux autres? Ainsi, depuis cette fin d’août, tous les baoulé du grand Ouest se sont réunis pour soutenir le président Gbagbo. Le chef de l’Etat était lui-même à Issia pour parrainer cette union.

Et les chefs sont venus de partout pour plébisciter Kalonzo comme chef des baoulé dans l’Ouest ivoirien. Dieu seul sait les fruits d’une telle initiative.  C'est d'ailleurs ce qui fait que bon nombre de gens affirment sans se retenir que les baoulé ont été achetés pour tourner le dos au PDCI. Les élections nous situeront.

Par KONAN Amenan Kan Rosine, envoyée spéciale

Partager cet article

Repost 0
Published by JOURNALISTES BENEVOLES - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires