Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 09:36

C'est un adage très répandu en Côte d'Ivoire dans le milieu des amants et des amoureux: "les anciens tisons se rallument très aisément", c'est-à-dire les vieilles amours renaissent sans trop de difficulté. Tel est le cas des deux vieux copains que sont  Blé Goudé, leader de la galaxie patriotique, fidèle et intrépide défenseur de Laurent Gbagbo, et Soro Guillaume, chef de "l'ex-rebellion" en Côte d'Ivoire. Les deux jeunes gens farouchement opposés depuis le temps de l'usage des machettes sur le campus universitaire reparlent le même langage après des années de brouilles. Bel exemple de reconciliation pour la Côte d'Ivoire déchirée par des années de crise politico-militaire.

Pour ceux qui l'auraient oublié, Blé et Soro étaient collaborateurs  dans la très redoutée et populaire fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire, syndicat estudiantin qui a donné du fil à retordre au pouvoir PDCI (parti au pouvoir de 1960 à 1999) dans les années 90.

Pourquoi ne pas copier le modèle Guillaume et Charles? Ne serait-il pas bon que chacun aille rencontrer son voisin d'avec qui il s'est séparé du fait de la guerre pour poser un acte de reconciliation? Ce serait une belle leçon pour tous les septiques qui estiment que les Afrcains sont incapables de se conduire en hommes responsables dotés d'intelligence.

Refléchissez-y pour le bonheur du continent africain car aucun développement n'est possible dans la haine et la guerre.

 

 Par Jean NONYOUH (+225 08 56 15 67) 

(Image de somdadino.skyrock.com - babistars.net)

Partager cet article

Repost 0
Published by JOURNALISTES BENEVOLES - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires